La%20video%20du%20pape

Le Pape dénonce la persécution des chrétiens dans une vidéo

Pourquoi les chrétiens sont-ils traités comme des délinquants dans de nombreux endroits du monde ? Cette interrogation lance la 15e édition de La Vidéo du Pape, du Réseau Mondial de Prière du Pape. Elle veut sensibiliser au problème des chrétiens qui sont poursuivis et exécutés uniquement à cause de leur foi, sans distinction des différentes confessions auxquelles ils appartiennent.

"Tant de personnes sont persécutées à cause de leur foi, forcées de fuir leurs maisons, leurs lieux de culte, leur terre, leurs proches !", s’exclame François, dans sa dénonciation des persécutions religieuses. Faisant allusion au film "Usual Suspects" à travers une séance d'identification au cours de laquelle, tels des suspects, sont présentés trois chrétiens de confessions différentes, le Pape dénonce l’incrimination des chrétiens comme délinquants.

D’après le Rapport sur la Liberté Religieuse dans le monde, provenant de la fondation pontificale Aid to the Church in Need (ACN), connue en France sous le nom Aide à l’Eglise en Détresse, la liberté religieuse a régressé dans 11 pays (de plus de 50%) parmi les 23 pays classés dans la catégorie «persécution». De plus, dans 7 autres pays appartenant à cette catégorie, les problèmes sont d’ores et déjà si graves qu’ils peuvent difficilement empirer.

"Je vous encourage à prier avec moi pour qu’ils éprouvent le soutien fraternel de toutes les Eglises et communautés à travers la prière et l'aide matérielle", encourage le Pape à travers cette intention, appelant les personnes à s’engager pour cette cause mondiale.

"L’intention de mars du Pape François est aussi délicate qu’urgente. Des milliers de chrétiens dans le monde entier sont discriminés ou persécutés uniquement parce qu'ils sont chrétiens. N’oublions pas qu’il existe également d’autres persécutions religieuses. Aujourd’hui, il y a urgence que toutes les Églises et communautés chrétiennes soutiennent par la prière, l’aide matérielle et financière, là où il y a besoin", confie le Père jésuite Frédéric Fornos, directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape et de sa branche Jeunesse, le Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ).

Johannes Heereman, président exécutif international de l'ACN, déclare fermement : "La liberté religieuse est un principe fondamental des droits de l’homme. À la une des journaux et des infos, nous voyons presque au quotidien, le lien évident entre la violence, l’oppression et la négation de ce droit humain fondamental. Nous croyons qu’il faut élever la voix lorsqu’une communauté de foi est injustement attaquée." L'ACN soutient plus de 5 000 projets annuels dans le monde entier en faveur de l’église qui souffre.

Voir la suite

{{comment.user.fullName}} {{comment.comment | ellipsis: maxCommentLength - comment.user.fullName.length: news.hideEllipsis}} ... Voir la suite