Chemin du cœur

Comment faire partie du Réseau Mondial de Prière du Pape?

Ce chemin nous transforme et fait de nous des apôtres de la prière dans la vie quotidienne. Il présente neuf étapes pour vivre profondément unis au Cœur de Jésus, au service de sa mission. Ce chemin est proposé à tous ceux qui désirent participer plus activement au Réseau Mondial de Prière du Pape (à travers des retraites, des sessions, des rencontres le Premier vendredi du mois, etc.) tout en s’appuyant sur les “clés pour la mission” que François donne chaque mois à travers ses intentions de prière.

Step 1
1

Au commencement, l’Amour

  • Je t’aime d’un amour éternel… (Jérémie 31,3)
  • Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas. Car je t’ai gravée sur les paumes de mes mains… (Isaïe 49,15)
  • Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils… (1Jean 4,10)
  • Dieu nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde… (Ephésiens 1,4)
  • Rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur. (Romains 8, 39)

La Parole qui fonde notre vie de foi est l’amour éternel du Père. Ce qu’il désire nous dire chaque jour et qui transparaît dans tout ce qu’il fait pour nous, c’est : je t’aime. « Dieu est amour » (1Jn 4,8), c’est sa nature, et il ne peut pas ne pas nous aimer. L’AMOUR, c’est sa manière de ne cesser de nous regarder et de nous accompagner, quels que soient les aléas de notre vie, et même si nous avons été séparés de Lui par le péché. Son amour est inconditionnel et permanent. C’est le principe et fondement de notre chemin spirituel, puisque notre vie commence grâce à son amour, est portée par lui et sera un jour accueillie en lui. Reconnaître cet amour nous pousse à y répondre.

Step 2
2

Le cœur humain, un cœur inquiet et en recherche

  • Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube : mon âme a soif de toi, après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. (Psaume 62,1)
  • Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur, écoute mon appel ! (Psaume 129,1) 
  • Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. (Matthieu 5,3)
  • Où t’es-tu caché, mon bien-aimé ? Tu m’as laissé à mes gémissements. (St Jean de la Croix, Cantique Spirituel)
  • Tu nous as faits pour toi Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne demeure en toi. (St Augustin, Confessions)

Nous aspirons au bonheur et nous le cherchons par différents chemins. Nous recevons de Dieu le don d’aimer et de vivre avec générosité. Pourtant nous faisons souvent l’expérience d’être pauvres et désorientés, entre frustrations et désirs profonds, incapables de résoudre nos crises personnelles et de trouver la paix intérieure. Nous proposons ici un itinéraire de foi, d’oraison et de vie, adapté à ceux qui sont en recherche intérieure, qui reconnaissent leur soif spirituelle et désirent accueillir Jésus-Christ dans leur cœur. C’est le chemin des petits dont la faiblesse et la vulnérabilité ne sont pas un obstacle, mais bien plutôt le meilleur capital pour rencontrer un Dieu qui se rend proche du pauvre.

Step 3
3

Dans un monde découragé

  • Et Dieu vit tout ce qu'il avait fait ; et voici : c'était très bon. (Genèse 1,31)
  • Oui, mon peuple a commis un double méfait : ils m'ont abandonné, moi, la source d'eau vive, et ils se sont creusé des citernes, des citernes fissurées qui ne retiennent pas l'eau ! (Jérémie 2, 13)
  • On se traînera d'une mer à l'autre, marchant à l'aventure du nord au levant, pour chercher en tout lieu la parole du Seigneur, mais on ne la trouvera pas. (Amos 8,12)
  • Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ? Lève-toi ! Ne nous rejette pas pour toujours. Pourquoi détourner ta face, oublier notre malheur, notre misère ? (Psaume 44, 24)
  • Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu. (Jean 1,11)

Nous contemplons avec admiration la beauté de notre monde et les grandes prouesses atteintes par l’intelligence humaine tout au long de l’histoire. Mais le monde que nous habitons est aussi blessé par de douloureuses contradictions qui causent mort et destruction. La vie et l’amour sont souvent étouffés par la violence et l’égoïsme. Les petits et les vulnérables souffrent de l’agression des puissants, les ressources naturelles sont pillées, engendrant tristesse et solitude. Nous nous sommes écartés des chemins de l’amour de Dieu et de son projet pour l’humanité.

Step 4
4

Le Père envoie son Fils pour nous sauver

  • Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne le voyez-vous pas ? (Isaïe 43,19)
  • « J'ai vu, oui, j'ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte (…) Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens… (Exode 3,7-8)
  • C’est pourtant moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras (…). Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour. (Osée 11,3-4)
  • Car c’est bien Dieu qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui : il n’a pas tenu compte des fautes… (2 Corinthiens 5, 19)
  • L’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse… (Romains 8, 26)
  • Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique… (Jean 3,16)
  • Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. (Luc 19,10)

Le Père ne nous a pas abandonnés dans ce monde découragé. Il nous a parlé de son amour à bien des reprises et de bien des manières par les prophètes, et dans la période finale où nous sommes par son Fils qui s’est fait homme, Jésus le Christ (cf. Hébreux 1,1). En Lui, le Père a uni notre histoire à la sienne pour guérir notre humanité blessée et restaurer la Création. En Lui, qui a donné sa vie pour nous sur la croix et que le Père a ressuscité d’entre les morts, il nous a pardonné nos péchés. En Lui, l’amour ardent de Dieu vient à notre rencontre, déterminé à nous sauver. Avec Lui, nous apprenons à reconnaître l’Esprit de Dieu qui agit dans notre monde, faisant naître du neuf même au milieu des souffrances et des difficultés.

Step 5
5

Il nous appelle ses amis

  • Je t'ai appelé par ton nom, tu es à moi (…) Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t'aime. (Isaïe 43,1 et 4)
  • Puis, il gravait la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu'ils soient avec lui, et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle… (Marc 3,13-14)
  • Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître. (Jean 15,15)
  • S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. C'est lui qui, pendant le repas, s'était penché sur la poitrine de Jésus. (Jean 21,20)
  • Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. (Matthieu 28,20)
  • Jésus est capable de sauver d'une manière définitive ceux qui par lui s'avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. (Hébreux 7,25)
  • Qui voudrait venir avec moi doit se contenter de se nourrir comme moi, de boire et de se vêtir de même, etc. ; pareillement, il doit peiner avec moi pendant le jour et veiller pendant la nuit (Exercices Spirituels de Saint Ignace, 93)

Jésus-Christ nous appelle ses amis et nous invite à une alliance d’amour personnelle, intime et affective avec Lui. Il est toujours vivant, prêt à intercéder pour nous, agissant avec détermination pour nous attirer à Lui, car nous sommes précieux à ses yeux. Notre amitié avec Lui nous conduit à regarder avec ses yeux, à souffrir de ses souffrances et à nous réjouir de ses joies, et à offrir notre personne pour travailler avec Lui au service de nos frères et sœurs. Il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Step 6
6

Le Cœur de Jésus dans le cœur du disciple

  • En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous (Jean 14,20)
  • …nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure (Jean 14,23)
  • Demeurez en moi, comme moi en vous … Demeurez dans mon amour (Jean 15, 4 et 9)
  • Je vis, mais ce n'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi (Galates 2,20)
  • Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? (1 Corinthiens 3,16)
  • Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi, vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. (1 Jean 2,24)
  • Que le Christ habite en vos cœurs par la foi… (Ephésiens 3,17)
  • Nous reflétons la gloire du Seigneur, et nous sommes transfigurés en son image... (2 Corinthiens 3,18)

Dans la surabondance de son amour pour nous, Dieu désire habiter nos cœurs. C’est la promesse surprenante que le Christ fit à ses amis avant de mourir. Dieu veut établir sa demeure en chacun de nous. Saint Paul témoigne de cela en disant que ce n’est plus lui qui vit, mais le Christ qui vit en Lui (Galates 2,20). C’est vers cet horizon final que l’Esprit désire amener le chrétien : une identification totale avec le Christ, corps, âme, et Esprit. C’est ce que nous désirons et prions chaque jour, avec un cœur de pauvre, tout en sachant qu’atteindre le Christ ne sera jamais le fruit de nos propres efforts. Nous croyons que cette identification au Christ nous est donnée de manière privilégiée dans l’Eucharistie. Lui-même vient à nous en son Corps et son Sang et nous façonne intérieurement selon son Cœur, afin d’être et d’agir comme Lui.

Step 7
7

Avec lui nous donnons notre vie

  • Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres… elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. (Marc 12,43-44)
  • Puis, ayant pris du pain et rendu grâce, il le rompit et le leur donna, en disant : « Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi » (Luc 22,19)
  • « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole ». (Luc 1,38)
  • Je vous exhorte donc, frères, par la tendresse de Dieu, à lui présenter votre corps – votre personne tout entière - en sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu: c’est là, pour vous, la juste manière de lui rendre un culte. (Romain 12,1)
  • Prends Seigneur, et reçois toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté. Tout ce que j'ai et tout ce que je possède. C'est toi qui m'as tout donné, à toi, Seigneur, je le rends. Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté. Donne-moi seulement de t'aimer et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit. (Saint Ignace, Exercices Spirituels 234)

Unir notre vie au Christ doit nous conduire à donner notre propre vie pour les autres comme il le fit lui-même. Il nous fait découvrir que malgré nos pauvretés et nos limites, notre vie est utile aux autres. Le fait de nous savoir aimés, choisis et habités par lui nous donne une dignité et nous remplit de gratitude. Face à tant de bienfaits reçus nous ne pouvons répondre qu’en offrant notre propre vie en disponibilité à sa mission. Nous l’offrons en agissant contre notre égoïsme et notre confort qui très souvent font obstacle au désir de Dieu en nous. Le Seigneur nous invite à lui donner notre « oui » généreux, comme le fit Marie de Nazareth. Il ne veut ni nous sauver ni changer le monde sans nous. Bien que l’offrande de notre disponibilité puisse nous sembler peu de chose, elle est utile à d’autres, car le Père associe cette offrande à la vie et au Cœur de son Fils, qui se donne pour nous sur la croix. Associés à Jésus, nous nous faisons plus proches des souffrances du monde et nous cherchons à y répondre comme Lui. Nous exprimons au Père notre disponibilité par une oraison et une offrande quotidienne. Nous supplions l’Esprit avec humilité de ne pas être un obstacle à son action. Nous recevons de la célébration de l’Eucharistie, d’une manière toute spéciale, inspiration et nourriture en reconnaissant le don parfait du Christ au Père, modèle de notre vie offerte.

Step 8
8

Une mission de compassion

  • Le Seigneur m'a envoyé guérir ceux qui ont le cœur brisé (Isaïe 61,1)
  • Ne détourne ton visage d’aucun pauvre, et le visage de Dieu ne se détournera pas de toi. (Tobie 4,7) 
  • Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus». (Philippiens 2,5)
  • Saisi de compassion, Jésus étendit la main, toucha – un homme lépreux - et lui dit : « Je le veux, sois purifié ». (Marc 1,41)
  • L'Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l'onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres … (Luc 4,18)
  • …Contempler comment les trois personnes divines regardaient toute l’étendue ou la circonférence du monde entier (…) Le premier point est de voir les personnes, les unes et les autres ; premièrement, celles qui sont sur la face de la terre , si différentes, aussi bien par leurs vêtements que par leur visage : les uns blancs et les autres noirs, les uns en paix et les autres en guerre, les uns pleurant et les autres riant, les uns en bonne santé et les autres malades, les uns naissant et les autres mourant, etc. (Saint Ignace, Exercices Spirituels 102 et 106) 

Dieu, le Père de Jésus et notre Père, veut rendre présente sa compassion au monde à travers nous, ses disciples. Nous sommes invités à regarder l’humanité comme lui, et à agir avec les sentiments du Cœur de Jésus. Nous sommes envoyés avec Lui aux périphéries de l’existence humaine, de manières diverses, là où les hommes et les femmes souffrent de l’injustice, pour contribuer à soutenir et guérir ceux qui ont le cœur déchiré. Même si nous sommes limités par la maladie ou diminués physiquement, quand bien même nous nous sentirions incapables de changer les structures injustes de la société, nous participons à sa mission en faisant nôtres la compassion et l’attention à tous nos frères et sœurs. Puisque nous-mêmes avons bénéficié de la compassion de Dieu, nous pouvons la manifester à d’autres. C’est notre réponse à son amour pour nous (réparation). Nous allons plus loin que les frontières visibles de l’Eglise, car là où est la compassion, là est l’Esprit de Dieu. Nous nous unissons spirituellement à tous ceux qui, dans différentes cultures ou traditions religieuses, sont dociles à cet Esprit et se mobilisent pour soulager la souffrance des plus faibles.

Step 9
9

Un réseau mondial de prière et de service attentif aux besoins de l’humanité

  • Je ne me tairai pas, et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse que sa justice ne paraisse dans la clarté, et son salut comme une torche qui brûle (Isaïe 62,1.6-7)
  • Abraham s’approcha et dit : vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable ? Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville ? (…) Le Seigneur déclara : « Si je trouve cinquante (ou quarante, ou trente, ou vingt, ou dix) justes dans Sodome, à cause d’eux je pardonnerai à toute la ville » (Genèse 18,22-33)
  • Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères. (Actes 1,14)
  • Vous aussi, comme des pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ. (1Pierre 2,5)
  • Après cela – parmi les disciples - le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il envoya deux par deux, en avant de lui, en tout ville et localité où lui-même allait se rendre. (Luc 10,1)
  • La paix soit avec vous ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. (Jean 20,21)

L’Apostolat de la Prière est un réseau mondial de prière au service des défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise. Nous retrouvons ces défis dans les intentions de prière mensuelles proposées par le Pape qui expriment ses préoccupations pour le monde et pour l’Eglise d’aujourd’hui, et doivent orienter notre prière et notre action durant le mois concerné.

Ce réseau est constitué de ceux qui, par l’offrande quotidienne de leur vie, se rendent disponibles pour collaborer à la mission du Christ Ressuscité, au cœur de leur situation ou leur état de vie. L’appel à la mission, c’est le feu qui nous fait devenir apôtres, envoyés depuis le Cœur du Père jusqu’au cœur du monde. 

Sont invités dans ce réseau, en premier lieu les catholiques de différents pays et cultures, de diverses familles et sensibilités spirituelles. La tradition de l’AP dans sa richesse et sa diversité, se met au service de l’unité de l’Eglise. D’autres sont aussi invités à participer à ce réseau selon leur modalité propre : les défis repris dans les intentions du Pape nous conduisent à collaborer avec d’autres chrétiens et avec toute personne désireuse de paix et de fraternité dans le monde.

Step 1 1
Au commencement, l’Amour
Step 2 2
Le cœur humain, un cœur inquiet et en recherche
Step 3 3
Dans un monde découragé
Step 4 4
Le Père envoie son Fils pour nous sauver
Step 5 5
Il nous appelle ses amis
Step 6 6
Le Cœur de Jésus dans le cœur du disciple
Step 7 7
Avec lui nous donnons notre vie
Step 8 8
Une mission de compassion
Step 9 9
Un réseau mondial de prière et de service attentif aux besoins de l’humanité